Leurre heuristique

Soit une mise à jour sous Ubuntu, rien de plus classique, suivie de la velléité d’imprimer un texte, rien de plus banal… et hum.. bizarre, la machine ne répond plus…

Et me voici bien que n’ayant jusqu’alors aucune difficulté à faire reconnaître ma vieille Epson Stylus SX235W (moi je l’appelle juste 235 dans l’intimité) , pestant contre cette saleté de mise à jour qui a dû me faire perdre le pilote ou je ne sais quoi et de plonger dans les entrailles de la machine via le terminal et ses instructions que je maîtrise encore à peine.

Mais rien. Malgré les recettes des forums, les bons conseils de celui-ci et de tel autre…

Jusqu’à ce que soudainement pris d’un doute : et sous l’autre machine ? et sous Ubuntu en LTS ? et sous Windouille ?
Rien muette la machine. Aucun dépannage, Windows la prétendant même pas connectée…

Pas connectée ? pas connectée ?

Serais-tu morte vieille machine ?

T’auraient-ils programmée dans ton obsolescence ?

Ben que nenni.

C’était le câble, juste lui.

Et aujourd’hui j’appris qu’un câble d’imprimante peut, malgré un usage raisonnable et peu de mouvement, décéder par un beau matin d’été.

Presque deux heures de manipulations pour que je puisse dépasser les réflexes heuristiques de mon cerveau et surmonter ce biais cognitif pour regarder la chose bien en face : la cause était matérielle et venait bien de moi.

Le « si je viens d’effectuer une nouvelle mise à jour » cela a causé l’incident s’avérant bien une ânerie.

Laisser un commentaire